fruits et légumes colorés

Mangez l’arc-en-ciel

Un peu de poésie dans ce monde de brutes ! Mangez des fruits et légumes, c’est bien, les varier, c’est mieux.

Pour optimiser sa consommation de fruits et légumes, un moyen simple est de varier les couleurs. Celles-ci ne sont pas là que pour faire beau, même si c’est vrai que ça l’est, mais ont un vrai rôle bénéfique pour nous.

Nous connaissons tous les caroténoïdes. Ils donnent la couleur orangée (et l’air aimable) et ont des effets protecteurs pour la vision, l’immunité, la reproduction et la croissance des os. On en retrouve ici les carottes évidemment, mais aussi les abricots, la mangue, la patate douce ou encore la citrouille.

Mais il y en a beaucoup d’autres :

Le rouge est apporté par le lycopène. C’est un puissant antioxydant qui aide à lutter contre le développement des cellules cancéreuses. On le retrouve dans les fraises, les tomates et les pommes rouges.

Le jaune est apporté par les citroflavonoïdes. Ce sont aussi des antioxydants qui ont en plus la capacité de potentialiser l’effet de la vitamine C. On retrouve beaucoup d’agrumes comme les citrons jaunes, verts et les pamplemousses.

Le vert est dû à la célèbre chlorophylle, antioxydante, oxygénantes et bénéfique pour les intestins. Avocat, chou vert, épinard, salade, ils sont nombreux ici.

Le violet est dû aux anthocyanes, toujours antioxydants, ils sont aussi anti-inflammatoires et anti-microbiens. Aubergine en tête, mais aussi cassis, raisins noirs ou prune. Pour la betterave, c’est de la bétaïne, mais les intérêts sont les mêmes.

Le marron est dû aux acides phénoliques, à nouveau antioxydants. On en retrouve dans le café ou le thym.

Et le blanc n’est pas l’absence de pigment, mais bien la présence d’isothiocyanates et de sulfures d’allyle (sulfure = souffre = odeur). C’est ici l’ail, les oignons, le chou blanc par exemple.

Le but n’est pas de vous apprendre les meilleurs mots pour gagner au scrabble mais bien de se rendre compte que les fruits et légumes ne servent pas qu’à améliorer le transit. Ils sont des partenaires indispensables à notre santé (et que dire de la qualité de notre peau, j’y reviendrai bientôt).

    Laissez votre commentaire ici