graine de soja

Soja et phytoestrogène

Le soja a pendant de nombreuses années été accusé de perturber l’équilibre hormonal en raison de la présence de phytoestrogène (isoflavone), c’est-à-dire de molécules analogue aux hormones œstrogènes, principalement présente chez la femme.

Il y a donc une influence, mais celle-ci est-elle négative ? Une étude de 2016 semble montrer que la consommation de soja depuis l’adolescence préviendrait l’apparition de cancer du sein.

Une autre étude, de 2014, a aussi pu démontrer que la consommation de soja permet de compenser la baisse de sécrétions hormonales à la ménopause.

A l’opposé, deux études, menées cette fois chez les ratss mettent en avant qu’une consommation trop précoce et importante de soja a fait augmenter le nombre d’endométriose chez la femelle et a diminué le taux de testostérone chez le mal.

Que retenir du soja ?

Avant l’âge adulte, il semble plus sage d’éviter une consommation excessive de produit à base de soja à une période où le développement hormonal est extrêmement important. Il faut donc éviter les consommations quotidiennes.

À l’âge adulte, le système endocrinien (hormonal) étant en place, la consommation de soja ne semble avoir que peu d’impact sur la santé et pourrait même être protecteur de certains cancers. Une consommation d’un produit à base de soja par jour maximum est recommandé.

À la ménopause, la consommation de soja semble avoir des effets positifs sur les différents symptômes et sa consommation peut donc être recommandée (mais toujours dans la limite d’un produit par jour).

Pour conclure

Comme toujours, l’excès est toujours négatif ! Mais une consommation modérée n’a pas d’effet négatif, c’est par fois même le contraire.

Et pour info, si jamais vous vous dites qu’au moins en mangeant de la viande vous n’aurez pas de problème, devinez ce qu’on donne à manger aux bœufs, en élevage intensif ? Faites attention à ce que vous consommez et à l’alimentation qu’on donne à ce que vous consommez.

Impact of Soy Foods on the Development of Breast Cancer and the Prognosis of Breast Cancer Patients, 2016;23(2):75-80. doi: 10.1159/000444735. Epub 2016 Apr 12

Soy, red clover, and isoflavones and breast cancer: a systematic review, 2013 Nov 28;8(11):e81968. doi: 10.1371/journal.pone.0081968. eCollection 2013

    Laissez votre commentaire ici