fausse viande

Les substituts de viandes

Steak de soja, nuggets de pois, saucisse de tofu et autres fauxmages et fauxgras (comprendre fromage et foie gras végétaux), le nombre d’aliments à destination des végétariens et végétaliens a explosé ses dernières années dans les supermarchés.

Mais que valent-ils vraiment ?

En tant que diététicien et reporter de terrain, j’ai pris le risque de me rendre dans un supermarché en pleine période de COVID (mais en semaine quand même, n’exagérons rien) afin de procéder à quelques lectures d’étiquettes. Bon, je n’avais pas vraiment de doute quant à ce que j’allais trouver, mais c’est pour le suspense, ça fait toujours bien dans les reportages.

Premier point négatif :

Il faut savoir quand dans 95 % de ses préparations, le premier ingrédient est … roulement de tambour… l’eau ! Il est important de rester hydraté, on est d’accord, mais pas à 18 € le kilo !

J’ai quand même une mention spéciale pour ce produit, dont je tairai le nom : « Protéines de SOJA réhydratées 48,2% (eau 35,7%, protéines de SOJA 12,5%) » qui vous fait croire qu’il y a la moitié de soja, sans vraiment préciser qu’en fait c’est plutôt un dixième.

Deuxième point négatif :

La quantité des ingrédients est ahurissante, de 14 pour les « meilleurs » jusqu’à 30 ingrédients pour la belle escalope soja et blé qui se cache au fond de la salle, adjugé vendu, félicitations madame ! Je ne sais pas si vous avez déjà essayé de les faire vous-même, mais il faut environ 4 ingrédients si on compte le sel et le poivre.

Troisième point négatif :

L’ultra-transformation de ces produits est affligeante. Alors qu’on sait que plus un produit est transformé, plus il est mauvais. Le score NOVA permet de classifier les aliments en fonction de leur niveau de transformation. Les steaks végétaux obtiennent un joli 4/4 leur permettant de se classer comme aliment ultra-transformé et se rangeant avec les chips et les sodas, coucou les copains ! (enfin ces deux derniers ont quand même moins d’ingrédients)

Vous l’aurez compris tant j’ai réussi à rester sérieux et objectif, je ne suis pas convaincu que nous puissions appeler ces préparations des aliments. Je n’ai absolument rien contre le fait de ne pas vouloir manger de viande, même si ce n’est pas mon choix, je le comprends et je le respecte.

Mais, deux choses, au-delà de l’aspect écologique que je ne connais pas, avons-nous vraiment besoin de manger quelque chose qui ressemble à de la viande (#viandard) ? Et sérieusement, il n’y a pas de limite au foutage de gueule ?

Pour le plaisir, voici la liste des 30 ingrédients :

Ingrédients: Protéines de SOJA* réhydratées (SOJA 7%, eau 15,8%), eau, protéines de BLE réhydratées (BLE 6,3%, eau 12,7%), chapelure (farine de BLE, eau, huile de colza, levure, sel, épices (paprika, curcuma)), huiles végétales (tournesol, colza), blanc d’ŒUF** en poudre, amidon de maïs, fibres d’agrumes, extrait de levure, farine de BLE, épices (oignon en poudre, paprika, piment rouge, ail déshydraté, cumin, origan), concentré de tomates, vinaigre, sel, ail, jaune d’ŒUF**, MOUTARDE, sel iodé, sucre. *SOJA sans OGM. **Poules élevées au sol. Peut contenir : CELERI, SESAME.

    Laissez votre commentaire ici