cannabis

Le CBD dans le sport

Le CBD ou cannabinoïde est une molécule qui connait un succès grandissant dans le sport. Il est d’abord arrivé par le haut niveau et de plus en plus de sportif de tout niveau s’y intéresse pour ses multiples effets sur la récupération notamment.

Pour commencer, il faut savoir que le CBD est une des molécules du cannabis, tout comme le THC. Mais si cette dernière est interdite par l’Agence Mondiale Antidopage (AMA-WADA) depuis 2004, ce n’est pas le cas du CBD car il ne possède pas d’effets psychoactifs. Le CBD est par ailleurs de plus en plus utilisé en thérapeutique pour la prise en charge de douleur chronique (notamment aux Etats-Unis).

Les effets du CBD

Avant toute chose, il faut savoir que l’usage du CBD est récent et de ce fait le nombre d’étude à ce sujet est encore faible, plus encore pour la population sportive, la liste des effets suivants est donc à confirmer :

  • effet anti-inflammatoire très important
  • effet neuroprotecteur
  • effet analgésique
  • Protection des effets de l’inflammation sur l’estomac et les intestins
  • Amélioration de la récupération osseuse
  • Diminution de l’anxiété
  • Amélioration du sommeil

Etant donné ses effets, c’est logiquement dans des sports de contact comme le rugby que l’on retrouve le plus d’adepte. S’il faut d’autres études pour confirmer tout ça, il est tout à fait possible d’affirmer que le CBD est bénéfique à la performance sportive puisqu’il améliore la récupération physique ainsi que le sommeil, deux points absolument indispensables chez tout sportif.

Il y a cependant quelques limites importantes

  • Le CBD est issu du cannabis, tout comme le THC. Il est très important de s’assurer de la qualité des procédés de filtration utilisés afin d’éviter tout risque de dopage.
  • Les contrôles sur les compléments sont très légers et une étude de 2020 mettait en lumière que seulement 12 % des compléments contenaient effectivement le taux annoncé et que, pire, 52 % contenaient moins de la moitié du taux annoncé
  • Les effets indésirables sont encore peu connus et le risque de dérive vers des produits avec THC est réel

Donc koikonfé ?

Comme toujours dans le cas de prise de compléments et encore plus quand il s’agit de « nouvelles » molécules, l’avis d’un professionnel est indispensable ! Le but du jeu, quel que soit votre niveau en sport, est d’être le plus en forme possible le plus longtemps possible.

Sources :

asper AM, Sparks SA, Hooks M, Skeer M, Webb B, Nia H, Morton JP, Close GL. High Prevalence of Cannabidiol Use Within Male Professional Rugby Union and League Players: A Quest for Pain Relief and Enhanced Recovery. Int J Sport Nutr Exerc Metab. 2020 Jul 30;30(5):315-322. doi: 10.1123/ijsnem.2020-0151. PMID: 32732454.

Huestis MA, Solimini R, Pichini S, Pacifici R, Carlier J, Busardò FP. Cannabidiol Adverse Effects and Toxicity. Curr Neuropharmacol. 2019;17(10):974-989. doi: 10.2174/1570159X17666190603171901. PMID: 31161980; PMCID: PMC7052834.

Gamelin FX, Cuvelier G, Mendes A, Aucouturier J, Berthoin S, Di Marzo V, Heyman E. Cannabidiol in sport: Ergogenic or else? Pharmacol Res. 2020 Jun;156:104764. doi: 10.1016/j.phrs.2020.104764. Epub 2020 Mar 20. PMID: 32205233.

McCartney D, Benson MJ, Desbrow B, Irwin C, Suraev A, McGregor IS. Cannabidiol and Sports Performance: a Narrative Review of Relevant Evidence and Recommendations for Future Research. Sports Med Open. 2020 Jul 6;6(1):27. doi: 10.1186/s40798-020-00251-0. PMID: 32632671; PMCID: PMC7338332.

Concerns about truth of labelling of supplements and food products, Asker Jeukendrup, mysportscience.com

    Laissez votre commentaire ici