balance traditionnelle

Balances à impédancemétrie

Il y a une grosse mode autour de ces balances électroniques, mais que valent-elles, sont-elles fiables et comment exploiter leurs informations ?

Pour commencer, comment fonctionne ces balances ?

C’est un pèse personne traditionnel équipé d’électrodes. Un courant électrique de faible intensité traverse votre corps et, en fonction de sa vitesse, un calcul détermine la composition corporelle. À propos de ce courant, il est de faible intensité mais il est tout de même déconseillé pour les personnes portant un pacemaker et pour les femmes enceintes.

Le principe est excellent, mais il y a cependant de nombreuses limites :

  • Les poignées : L’électricité suit toujours le chemin le plus rapide, vous l’avez peut-être appris au lycée. S’il n’y a pas de poignées, la balance ne mesurera que vos jambes et extrapolera ensuite les valeurs de votre corps en se disant que si vos jambes ressemblent à ça, votre buste devrait ressembler à ça. Si vous ne ressemblez pas au modèle intégré dans l’algorithme, la valeur sera forcément fausse
  • À propos des modèles, chaque balance fonctionne d’une certaine manière avec certains algorithmes. Ceux-ci sont logiquement protégés par le secret industriel. Donc, il est impossible de savoir si vous ressemblez au modèle type et si donc les valeurs sont correctes
  • Le calcul de la masse grasse : il est impossible de mesurer la masse grasse par cette méthode. Alors, comment fait la balance ? Elle calcule le reste de votre corps (muscles, os, etc.) et le reste est, par soustraction, de la masse grasse. Mais elle n’est pas non plus capable de mesurer plusieurs autres fluides, comme l’eau par exemple. Donc, si vous faites de la rétention d’eau, si vous avez l’estomac rempli ou la vessie pleine, ou encore si vous portez des prothèses, cette valeur sera ajoutée à votre taux de masse grasse
  • La masse grasse viscérale : il est tout aussi impossible de mesurer la masse grasse viscérale. A nouveau, cette valeur est obtenue par une moyenne et donc a de fortes chances d’être fausse
  • Les enfants : les balances sont très rarement fiable sur les enfants puisqu’elles sont testées sur un public adulte

Il y a donc une multitude de raisons que votre balance ne soit pas fiable, surtout si elle est grand public. À titre d’information, les balances professionnels valent plusieurs milliers d’euros.

Faut-il donc jeter votre balance à impédancemétrie ?

Pas forcément, car si l’information donnée est probablement fausse, son évolution peut-être intéressante, si la mesure est bien prise, et ce point est extrêmement important.

Mais, entre nous, avez-vous vraiment besoin de savoir le poids de vos os, de vos muscles ou de votre masse grasse ?

    Laissez votre commentaire ici